Tremblez devant l’esclave quand il brise sa chaîne. Ne tremblez pas devant l’homme libre.
                                          Schiller

Assemblée Générale du 22 janvier 2020


Salle de la bibliothèque du lycée Lalande

Compte-rendu

 

Présents: M. Schmitt, proviseur du lycée Lalande, Mme Sylvie Corazzini, présidente par intérim, M. Denis Page, trésorier, M. Jean Bernard Lehnert, secrétaire par intérim , Mme Elisabeth Serfati, membre du bureau, M. Christian de Voronine, administrateur du site internet, M. Guy Larmanjat, conseiller départemental du Canton de Bellegarde, Mme Carole Fontaine, M. Jean-Claude Huteau, membres de l’association.

Excusés: Mesdames Dominique Beneton, Sandrine Sidibé, Laurence Granit, Monique Trouvel, Anne Cleyet-Marrel. Messieurs Didier Bonneton et Lazare Kaplan.

 

Sommaire:

 

Hommage à Joëlle Trichard, notre présidente

Après avoir remercié l’assistance, la présidente par intérim a rendu un bref hommage à Joëlle Trichard, présidente de l’association, décédée le 24 octobre 2019.

C’est avec conviction que Joëlle Trichard s’est investie dans le travail de mémoire qui caractérise ce lycée. Comme d’autres professeurs, elle accueillait les Résistants dans sa classe chaque année, suivait de près l’organisation de la conférence annuelle et donnait largement de son temps. Mais elle était aussi très proche des anciens élèves Résistants, elle les connaissait personnellement et avait tissé avec eux de véritables liens d’amitiés, avec Pierre Figuet et Jean Marinet notamment.

Une petite anecdote résume d’ailleurs son engagement et ses qualités d’historienne.

C’est la réception de Mme Marie-José Chombart de Lauwe, invitée par l’association en 2002. Joëlle était désignée pour l’accueillir à la gare, Mme Chombart de Lauwe très distante, a demandé qui la présenterait ; "Moi", a dit Joëlle, "Ah", a répondu l’invitée, "j’espère que je n’entendrai pas les sottises que l’on trouve à mon propos dans Wikipedia". Ce à quoi Joëlle a répondu qu’elle avait préparé sa présentation à partir des enseignements de l'historienne Madeleine Rebérioux, qui avait été son professeur à l'université de Vincennes. Silence. La conférence passe et le soir, Joëlle raccompagne Mme Chombart de Lauwe. Cette fois-ci, la glace était rompue, le ton de l’invitée, reconnaissante pour la qualité de la présentation, tout à fait différent. Cette anecdote m’a été contée par Joëlle et je la reprends devant vous aujourd’hui parce que, plus que des qualificatifs élogieux que j’aurais pu énumérer, elle résume parfaitement notre ancienne présidente : simplicité, rigueur et grande qualité de son travail.

haut de page

 

La composition du bureau

Modification de la composition du bureau suite au décès de la présidente:

Présidente : Sylvie Corazzini


Secrétaire : Denis Page


Trésorier : Jean-Bernard Lehnert

Bureau : Elisabeth Serfati, Dominique Beneton, Carole Fontaine

haut de page

 

Rapport moral

Tout d’abord Sylvie Corazzini rappelle le sens de l'association « la Résistance au lycée Lalande ». Le maintien du lien avec le passé (ce sont les mots de Joëlle dans le rapport moral de l’association de 2017), est toujours aussi essentiel dans le contexte actuel: montée des extrêmes (politique et religieux), remise en cause des valeurs de solidarité, relents de xénophobie... Comme les anciens élèves Résistants l’ont voulu en 1995.

Pour réagir face à la montée révisionniste, l’association actuelle soutient le travail de Mémoire au lycée parce qu’il permet de défendre les valeurs essentielles de liberté, de solidarité, d’engagement qui sont les nôtres.

 

Quel bilan mémoriel cette année?

Nous constatons que l’investissement mémoriel est toujours vivace même si nous regrettons qu’il n’ait pas été possible pour le lycée d’envoyer une représentation pour les 75ème anniversaire de la bataille de Meximieux et de la libération de Bourg. Il faut dire que le calendrier ne facilitait pas les choses : 1er et 4 septembre!

 

Inversement c’est avec un très grand plaisir que nous avons vu cette année des élèves motivés participer à la cérémonie de transmission du drapeau des communes médaillées de la Résistance à Oyonnax les 28 et 29 septembre 2019.

 

D’ailleurs, lors de l’assemblée générale des Communes Médaillées de la Résistance, M. Michel Perraud, maire d’Oyonnax a expliqué qu’il favorisait la participation de la jeunesse. C’est un enfant de 10 ans environ, Moussa Talbi (conseil municipal des enfants) qui a prononcé le discours d’accueil lors de la cérémonie publique au Parc Nicod. Monsieur Schmitt a eu l’excellente idée ensuite d’inviter cet élève à la cérémonie du 8 novembre au lycée Lalande.

 

Nous avons aussi été impressionnés par le grand nombre de lycéens participants le 8 novembre dans la cour d’honneur. Attention cependant: le nombre ne fait pas tout, les drapeaux présents non plus (nous tenons à remercier les porte-drapeaux qui aimablement participent à la cérémonie, bien entendu), la Marseillaise chantée par les élèves et la citation « morts pour la France » répétée pour chaque nom de victimes des deux guerres. Cette cérémonie ne se résume pas à de simples marques de patriotisme.

 

Mais nous nous permettons en tant responsables de l’association devenue passeur de mémoire de rappeler que nous sommes très attachés à donner du sens à cette cérémonie, c’était la volonté et la démarche des anciens élèves Résistants. D’ailleurs Carole Fontaine, professeure d’histoire, dans son compte-rendu de la cérémonie à destination de l’inspection, a joint l’article du progrès relatant la cérémonie. Elle y insiste sur l’importance du sens, la réflexion et la défense de nos valeurs. Nous avons donc toutes les raisons d’être satisfaits du travail mémoriel réalisé avec le lycée et souhaitons que cette coopération se poursuive.

 

Quel avenir pour les associations mémorielles à l’heure où les témoins directs disparaissent ?

Nous voudrions ici rendre hommage à René Pariset décédé à la veille de Noël. Il arrive en 1943 comme élève maître au lycée. René Pariset est déjà engagé dans une sizaine (FUJ) du côté de Saint-Trivier-de-Courtes. Au lycée, on lui demanda, grâce à ses relais sportifs (foot-ball) du côté de St-Trivier, de former une trentaine FUJ au lycée. « Rien que de très banal en somme » écrit-il dans « Histoires peu Ordinaires de Lycéens Ordinaires ». En effet monsieur Pariset était très discret et minimisait toujours son action de Résistant. Cela dit, Jean Marinet l’a toujours considéré comme Résistant à part entière. René Pariset a été le trésorier de l’association « Résistance Lalande » jusqu’en 2016. Cette discrétion de René Pariset explique qu’il n’ait pas voulu être interrogé par Alain Fabbiani pour son film «Des lycéens font acteS de Résistance ». Il n’en demeure pas moins que René Pariset mérite notre hommage.

 

La disparition progressive des témoins directs n’est pas seulement le fait du lycée Lalande, toutes les associations mémorielles de la seconde guerre sont dans la même situation. C’est pourquoi, il nous apparait nécessaire de nous rapprocher:

 

C’est Jean Marinet qui nous a conduits à nous rapprocher de l’Association des Communes Médaillées de la Résistance, chose faite en 2016. Nous pouvons considérer aujourd’hui qu’une première étape a été franchie : lors de la dernière cérémonie de passation du drapeau, le maire d’Oyonnax récipiendaire a invité monsieur le proviseur à la table officielle lors de l’assemblée générale, et évoqué plusieurs fois l’importance du mouvement de Résistance au lycée Lalande lors des discours.

Ce rapprochement n’est pas le seul.

Nous nous félicitons d’autres rapprochements avec d’autres associations mémorielles le musée de Nantua, l’association des FUJ, qui sont autant de démarches nécessaires à nos yeux pour renforcer le travail de mémoire qui est le cœur de nos activités.

haut de page

 

Rapport d’activités

 

Réunions de bureau

Le 17 septembre 2019, Mme Trichard nous explique qu’elle n’est plus à même de poursuivre sa mission au sein de notre association et demande à Mme Corazzini d’assurer l’intérim de la gouvernance de l’association en devenant « Présidente par intérim ». Demande qui est acceptée. M. Lehnert est désigné secrétaire par intérim.

Le 28 novembre : Mme Serfati et Mme Beneton rejoignent le bureau.

Le 18 décembre, préparation de l’assemblée générale.

Travail mémoriel

Le 1er septembre 2019, M. Page représente notre association aux commémorations du soixante-quinzième anniversaire de la bataille de Méximieux. Lors de l’hommage particulier rendu aux F.U.J, M. Page rencontre Mme Sidibé, l’une des dernières représentantes de l’association des anciens des F.U.J.

Le 4 septembre 2019, M. Lehnert représente l’association lors des commémorations de la libération de Bourg-en-Bresse il y a soixante-quinze ans.

Le 28 septembre 2019, Le lycée Lalande est représenté à l’assemblée générale des Communes médaillées de la Résistance par M. Schmitt, proviseur, et l’association par Sylvie Corazzini, Denis Page et Jean-Bernard Lehnert.

Le 8 novembre 2019, participation à la cérémonie annuelle commémorative, dite du 11 novembre, organisée par les élèves du lycée Lalande encadrés par leurs professeurs. Le thème de la cérémonie choisi par les élèves : «la séparation.

Le 9 novembre 2019, Mme Corazzini et M. Page assistent à la projection du film « Pierre Figuet, un lycéen Résistant» au centre culturel d’Oyonnax dans le cadre de Ciné-Rencontre. Une soixantaine de personnes se sont déplacées, de nombreuses questions ont été posées lors du débat qui a suivi la projection.

Le 14 décembre 2019, notre association est invitée à l’Assemblée Générale de l’association « Les Amis du Musée de la Résistance» à Nantua. Nous sommes représentés par Mme Corazzini et M. Page.

Le point sur le site

Christian De Voronine, administrateur du site, rappele que le site est hébergé par la plateforme oneline.net, hébergement non gratuit que nous renouvelons chaque année.

Entretien du site:

Un effort a été fait et sera perpétué pour faciliter la lecture des articles en aérant les textes et en les tronçonnant de façon à en faciliter la lecture.

La fonction « contact » ne fonctionnait pas correctement, elle est de nouveau en service.

Les comptes-rendus de bureau sont régulièrement mis en ligne.

Par ailleurs, de nombreux documents sont en attente de publication : nous prévoyons d’en faire l’inventaire exact de façon à les publier progressivement : il s’agit aussi bien de rushes vidéos réalisés par les élèves, lors des commémorations, que de documents non encore numérisés ou en attente d’autorisation de publication.

Pour dynamiser notre site, nous pensons créer un abonnement à une newsletter pour que les membres de l’association puissent suivre les activités de notre association au fil de l’eau et également une page Facebook plus accessible aux jeunes.

Le point sur les films d'Alain Fabbiani

Alain Fabbiani aurait dû achever le troisième volet de son travail, mais n'a pu encore le faire pour des raisons personnelles. Néanmoins, l’association a pu présenter au cinéma, à Bellegarde d’abord, puis à Oyonnax, les portraits déjà réalisés de Jean Marinet et de Pierre Figuet. Les deux projections ont rencontré un franc succès. Nous attendons avec impatience le film général sur la Résistance au lycée Lalande « Des lycéens font ActeS de Résistance ». L'ensemble se présentera sous forme d’un coffret de deux DVD, l’un présentant les portraits, l’autre le film général. Ce travail pourra se concrétiser grâce à la générosité de M. Molinatti et de Mme Marinet qui ont fait don du reliquat des ventes de Cristal IV écrit par Jean Marinet et Robert Molinatti. Nous les en remercions vivement.

Ouverture

Nos démarches dans ce domaine ont surtout consisté au rapprochement avec d’autres entités qui s’investissent dans le travail de mémoire.

 Notre association est devenue membre de l’association « Les amis du musée de la Résistance de Nantua » et a participé à la souscription lancée par le musée pour la sortie d’une bande dessinée « Mardi noir à Nantua » racontant le 14 décembre 1943 à Nantua.

 Nous avons adhéré au principe d’un portail commun avec le « Musée de la Résistance et de la Déportation » de Nantua, tout en rappelant la spécificité de notre association, qui est de commémorer le souvenir des élèves et du personnel Résistants du lycée Lalande. Cette idée de portail commun, il faut le dire, est un peu au point mort.

 Etude d’un rapprochement dans un cadre de partenariat avec l’association des « Anciens des Forces Unies de la Jeunesse » représentée par Mme Sidibé, sachant que les anciens élèves Résistants du lycée Lalande étaient eux-mêmes FUJ. Ce partenariat permettrait à chacun de garder son identité.

 Nous entretenons des relations avec « Le réseau Mathilde » de Lyon présidé par M. Delhalle présent par exemple à la cérémonie du 8 novembre au lycée. Vote du rapport d’activité: contre : 0. Abstention : 0 Pour : unanimité.

 

haut de page

 

Rapport financier

 

Bilan financier janvier 2020

 

Pour l’année 2020, la cotisation à l’association demeure inchangée :

20 euros par an,


tarif réduit de 10 euros pour les étudiants.

 

haut de page

 

Projets

 

Participation à la cérémonie de passation du drapeau des Communes Médaillées de la Résistance qui se déroulera à Plougasnou en Bretagne au mois de septembre 2020 (les 12 et 13). Accord de principe de la part de M. Schmitt pour une représentation du lycée.

 

Mme Marinet a lu, dans la revue « La Voix du Maquis » qui relate la cérémonie d’Oyonnax qu’on ne mentionnait pas le lycée. Elle faisait remarquer que, lorsque qu’on évoque cette association, on oublie trop souvent le lycée Lalande. Or celui-ci n’est pas le seul établissement associé, l’Université de Strasbourg , le monastère de la Trappe de Villars-les-Dombes et l’île de Sein sont aussi associés.

Mme Marinet a  par ailleurs suggéré à M. Blanchetier de modifier le nom de cette association en proposant «Collectivités médaillées de la Résistance». Un courrier est à faire dans ce sens parce que nous en soutenons l’idée.

 

Questions diverses

M. Lehnert pose la question de savoir s’il faut établir une convention entre le lycée Lalande et l’association « La Résistance au lycée Lalande ». Monsieur le proviseur répond qu’il n’en voit pas la nécessité.

 

M. Huteau s’inquiète de savoir si les plaques mémorielles dispersées dans le lycée et mises en sécurité lors des travaux vont bientôt être raccrochées.

haut de page

 

 

Exercice 2019-2020

 

Réunions de bureau

 

 

Sommaire

 

Réunion du 17 septembre 2019 - compte rendu: Sylvie Corazzini

 
Présents: Joëlle Trichard, Denis Page, Sylvie Corazzini et Jean-Bernard Lehnert.
Suivant l’ordre du jour, les points suivants ont été abordés:


Réorganisation du bureau
Joëlle Trichard nous explique que, pour raisons de santé, il ne lui est plus possible d’assurer la présidence de notre association.
A sa demande, j’accepte d’assurer la présidence de l’association par intérim en attendant l’organisation anticipée d’une Assemblée Générale. Je propose aussi qu'Elizabeth Serfaty entre au bureau et que le lycée soit représenté  par un professeur dans le bureau. Dominique Béneton sera sollicitée et les professeurs d’autres matières intéressés par nos activités seront les bienvenus.


Cérémonies de passation du drapeau des communes médaillées de la Résistance les 28-29 septembre 2019 à Oyonnax
Notre association, en tant qu'associée à l’association des communes médaillées de la Résistance, sera représentée par Sylvie Corazzini, Denis Page et Jean-Bernard Lehnert. Après renseignement auprès de monsieur Blanchetier, secrétaire de l’association des Communes médaillées de la Résistance, nous siegeons à l’assemblée générale et avons un pouvoir délibératif.
De son côté, le lycée sera représenté par le proviseur, madame Béneton, professeur d’histoire au lycée Lalande et trois élèves du lycée en classe de terminale.


Bilan du 1er septembre - présence à Meximieux pour le 75ème anniversaire de la bataille de Meximieux -  et du 4 septembre - 75ème anniversaire de la libération de Bourg.
Denis Page a représenté notre association à Meximieux; il a été présent en particulier pour la partie de la cérémonie qui concernait les FUJ (Marcel Thenon et Paul Morin ayant été responsables FUJ à Bourg). La commémoration se tenait sous le château en présence d’un détachement militaire dont des soldats américains.
Jean-Bernard Lehnert a représenté notre association à Bourg pour le 75ème anniversaire de la libération de Bourg. Avec regret, il a constaté l’absence de représentants pour le lycée Lalande, d’autant plus gênante que le lycée a été évoqué plusieurs fois et par le Maire de Bourg et par le Préfet.


Archives de Pierre Figuet
Le fils de Pierre Figuet, François, a confié 6 cartons d’archives à Joëlle concernant la guerre (témoignages de guerre).
En plus il s'y trouve:
·  le témoignage de René  Lethenet
·  l’affaire de la Trésorerie Générale
·  Itinéraire d’un jeune Résistant
·  La Résistance au lycée Lalande (années 40-45) de  Richard Debat (vraisemblablement un mémoire de maîtrise). A propos de ce document, madame Trichard fait remarquer qu’il ne fait pas la différence entre les deux projections du film le Juif Süss. Elle rappelle qu’il y a eu une première diffusion en 1941, diffusion publique. Le professeur Mandouze  avait d’ailleurs appelé à un chahut devant le cinéma pour dénoncer le caractère antisémite du film (le document ne fait pas allusion à ce premier chahut). Le document ne fait référence qu’à la seconde projection devant les élèves du lycée en 42-43 (eux-mêmes ne savaient pas qu’il y avait eu une première diffusion)  qui a donné lieu à un chahut notamment encouragé par un professeur du lycée. Pour ne pas confondre les deux projections, il faut savoir que Mandouze n’était plus professeur au lycée en 42-43.

L’ensemble de ces documents, témoignages de la Résistance, figure sur le site. Il faudra donc confier ces documents aux archives de l’Ain.

Le site
Joëlle Trichard nous rappelle que, quoi qu’il arrive, Christian De Voronine continue à gérer le site; cette participation est tout à fait précieuse pour nous.
Il y a des cassettes non triées : tri à faire. Christian sait numériser les cassettes.

Films d'Alain Fabbiani
L’ensemble de son film en étant au stade de la finalisation, des questions matérielles sont à résoudre.
L’œuvre finale se présentera sous forme d’un coffret comprenant deux DVD (l’un étant
les deux portraits recto/verso, l’autre la Résistance en général au lycée).
Alain Fabbiani se charge de la conception de la jaquette, il faut se faire préciser si  le prix du coffret inclut la conception et l'impression en nombre de la jaquette.
Nous proposons le coffret à un prix de 25 euros.
C’est la vente du coffret qui permettra de rémunérer Alain Fabbiani (pour cela, il faudra rédiger un contrat entre l’association et lui-même).
Pour la vente aux collèges, il faut contacter le Département. Denis Page a contacté madame Grobon du Département. Elle demande s’il y aura un prix pour un grand nombre de coffrets vendus et le coût global du film pour l’association. Un rendez-vous sera nécessaire pour mettre au point tout cela lorsque le travail de Fabbiani sera totalement terminé.
Pour la vente aux lycées voir la Région.
Pour le livret d’accompagnement pédagogique, Joëlle donne quelques pistes: le contexte régional (ligne démarcation car zone interdite le long de la frontière suisse, proximité de Lyon, zone de montagne proche ainsi que la zone italienne). Une bonne carte serait très utile.

Divers
Demander à Annie Marinet le nom exact de l’association fondée à l’occasion de la diffusion de Cristal IV.
Autorisation donnée à Carole David, chargée de la documentation des "Héros du maquis de l’Ain" diffusé en avant première le 18 septembre, de reproduire une photo appartenant à l'association à condition que le nom de notre association apparaisse dans le générique.
Michel Corre, ancien élève du lycée entre 51et 59 a souhaité établir un contact avec l’association par courriel. Il nous signale que la fonction contact du site n’a pas fonctionné et a laissé ses coordonnées.
Lors de la commémoration du 4 septembre, Denis Page a rencontré Sandrine Sidibé qui est aujourd’hui le seul membre de son association ... Celle-ci souhaiterait se joindre à nous. Nous avons proposé de l’inviter à la cérémonie 11 novembre au lycée ce qui permettrait un premier contact.
Relation avec l’association Mathilde: Jean-Bernard propose de prendre contact avec Laurent Delhalle  dans la perspective d’une conférence au lycée sur le thème Résistance, Déportation par un intervenant extérieur.


18h: la séance est levée

haut de page

 

Réunion du 20 novembre 2019 - compte rendu: Sylvie Corazzini

 
Présents : Sylvie Corazzini, Jean-Bernard Lehnert, Denis Page, Elisabeth Serfaty, Dominique Benetton.

 

Films d'Alain Fabbiani

Projection du film « Pierre Figuet » le 8 novembre 2019
Elle a eu lieu au centre culturel Aragon d’Oyonnax dans le cadre "Ciné rencontre".

60 spectateurs ont assisté à la projection du film suivie par une séquence de questions.
Il s’avère que les difficultés de Pierre Figuet à s’exprimer - conséquences des sévices subis lors de son arrestation -  rendent difficile la compréhension de ce qu'il dit. Denis Page se propose de transcrire les paroles de Pierre Figuet afin de pouvoir les insérer en sous-titres dans le film.
Est également évoquée la possibilité d’une séance de projection du film « Jean Marinet » dans le même contexte à Oyonnax à l’occasion de la "Journée du Souvenir des Déportés".


Elaboration du 3ème volet: le film « La Résistance au lycée Lalande »
Sylvie Corazzini évoque ses grandes difficultés à joindre Alain Fabbiani. L’incertitude plane sur les délais de finalisation de ce troisième volet, ainsi que ceux de l’élaboration des coffrets, sachant que le Conseil départemental s’est d’ores et déjà engagé à acheter 200 exemplaires du coffret regroupant les 3 films.
De fait, l’association est à ce jour dans l’incapacité de fournir les coffrets complets.
Rappel du compte-rendu du 17 septembre 2019: nous proposons le coffret à un prix de 25 euros. C’est la vente du coffret qui permettra de rémunérer Alain Fabbiani, rénumération qui demandera donc de rédiger un contrat.


Date de la prochaine AG
Il est envisagé de tenir la prochaine Assemblée Générale de l’association les mercredis 15 ou 22 janvier, l’association étant dans l’obligation d’avancer l’AG du fait du décès de Joëlle Trichard.
A cette occasion, une invitation sera envoyée à tous les professeurs du lycée Lalande par Dominique Beneton au travers du réseau ENT (Environnement Numérique du Travail), afin d’éveiller l’intérêt de ces derniers à l’importance historique de la période 1940-45 au lycée.

De même, peut-on envisager de transmettre cette même invitation aux anciens élèves ?
En effet, augmenter le nombre des adhérents, sympathisants, ou bénévoles qui y apporteraient leurs souvenirs, photos d’archives, lettres, objets, etc., permettrait de faire vivre et de pérenniser notre association .
Les témoins directs, c’est à dire les anciens élèves Résistants sont maintenant disparus. Notre travail - pour nous qui avons repris l’association - est celui de passeurs de mémoire. Nous alimentons le site avec les documents progressivement rassemblés et non encore publiés, mais notre rôle est aussi d'épauler le travail de mémoire des élèves en proposant notre expérience tant que nous pouvons le faire.

 

A propos du 11 novembre au lycée
Nous avons été agréablement surpris de constater que les participants à la cérémonie dite du 11 novembre étaient si nombreux et impliqués.
Au sujet de cette cérémonie, nous avons rappelé qu’il s’agissait d’évoquer les morts du lycée pour les deux guerres. Les élèves, guidés par leurs professeurs, choisissent les lectures, chants ou toute autre expression.
Nous sommes très contents de savoir que Carole Fontaine est en train de rédiger un compte-rendu pour l’inspection et soutenons l’idée qu’une photo de la cérémonie fasse la page d’ouverture du site de l’académie. Depuis plus de vingt ans est fait dans ce lycée un travail de mémoire, en lien avec les anciens élèves Résistants à partir de 1995, puis aujourd’hui grâce à des élèves volontaires qui le perpétuent.
Bref historique de cette cérémonie: ce fut d'abord une cérémonie sans élèves, mais avec des invités officiels autour du proviseur devant le marbre du porche à l’entrée du lycée. Puis en 1998, Mme Christiane Brion proposa d’y associer des élèves, suite à un voyage scolaire à Verdun organisé avec monsieur Maugenest.
Peu à peu, la cérémonie s’est progressivement enrichie pour devenir le rendez-vous mémoriel qu’elle est aujourd’hui.
Maintenant, en France, la cérémonie du 11 novembre s’élargit à la mémoire des soldats tués lors des Opérations Mitilaires Extérieures de la France (OPEX) pendant l’année écoulée. La question a été posée de savoir s’il fallait introduire ce nouveau dispositif. La réponse de l’association a été que nous nous en tenions à l’évocation des anciens élèves et personnels du lycée. Si un jour un ancien élève du lycée tombait lors d’une OPEX, la question serait envisagée de façon différente.


Cérémonie de passation du drapeau des Communes médaillées de la Résistance

Participation de la communauté scolaire du lycée Lalande et de l’association le 28 septembre à Oyonnax
Monsieur le proviseur, trois élèves, deux professeurs et quelques représentants de l’association étaient présents. Le lycée Lalande, seul lycée civil médaillé de la Résistance, a été longuement cité.
Monsieur le proviseur, madame Corazzini, monsieur Page ont assisté à l’assemblée générale de l’association des communes médaillées de la Résistance en tant qu'associés.

Prochaine cérémonie de passation à Plougasnou
En 2020, la passation du drapeau des Communes médaillées de la Résistance se fera à Plougasnou. Deux élèves et deux professeurs pourraient représenter le lycée, accompagnés par M. le proviseur.

 

 Musée de Nantua

Il y a bientôt deux ans, le musée de Nantua avait réuni les différentes associations mémorielles du département (Résistance et Déportation) pour poser la question du devenir, les témoins directs de la seconde guerre étant de moins en moins nombreux. Nous avons adhéré au principe d’un portail commun, mais nous rappelons la spécificité de notre association d’anciens élèves Résistants. N’oublions pas que nous sommes associés « aux communes médaillées de la Résistance » qui est pour nous un gage de pérennité.


• Invitation a été faite à notre association par le « musée de la Résistance et de la Déportation » de Nantua d’assister à leur AG.

 

Association des « Anciens Forces Unies de la Jeunesse » FUJ
Madame Sidibé - de fait seule membre aujourd’hui de cette association - souhaiterait que celle-ci, en difficulté puisque les anciens FUJ ont pratiquement disparu, intègre « La Résistance au lycée Lalande » avec le souhait de conserver son identité.
Sachant que nombre d’élèves Résistants du lycée Lalande étaient eux-mêmes FUJ, cette intégration pourrait être possible dans le cadre de la création d’un département FUJ au sein de « La Résistance au lycée Lalande » permettant à chacun de conserver son identité.


Une prochaine réunion de bureau est programmée le 18 décembre 2019 à 14h00.

 

Fin de la réunion à 18h15

haut de page

 

Réunion du 18 décembre 2019 - compte rendu: Sylvie Corazzini

 

Présents : Sylvie Corazzini, Jean-Bernanrd Lehnert, Denis Page, Elisabeth Serfaty, Dominique Benetton.

Suivant l’ordre du jour, les points suivants ont été évoqués:

 

Tenue de l’AG de l’association

L’assemblée générale de notre association aura lieu le 22 janvier 2020 au lycée Lalande.

Les convocations aux adhérents et les invitations aux personnes extérieures à l’association sont en cours d’envoi.

 

Site internet de l’association

Christian de Voronine reste l’administrateur du site et rendez-vous sera pris avec lui à ce sujet avant l’assemblée générale. Afin de légitimer sa participation à l’élaboration et à l’évolution du site il lui sera demandé s’il veut bien intégrer le bureau de l’association.

Il est envisagé de publier divers documents sur le site mais nous n’avons pas toujours les autorisations des auteurs en particulier de la part de Mlle Bareth-Cotrill, ancienne assistante de langue au lycée. Il serait donc nécessaire de retrouver ses coordonnées afin de lui adresser un courrier en ce sens.

• Alain Fabbiani propose d’incorporer sur le site des rushes sélectionnés par lui. Cependant cette évolution se fera avec l’accord de notre association qui a la prérogative de la gestion du site.


• Il est également envisagé d’étudier la possibilité d’intégrer des rushes des diverses commémorations des élèves du lycée. Cependant un travail de fond (visionnage, tri…) est à réaliser au préalable, avant d’envisager de passer à la réalisation de cette idée. De même le rush de la commémoration de 2017 dédiée à la mémoire de Jean Marinet pourrait être intégré au site.

 

Travail filmique d'Alain Fabbiani

Présentation
un coffret dont le titre sera: « Un lycée dans la Résistance : Le lycée Lalande de Bourg-en-Bresse »
Dans le coffret 2 DVD:
◦ L’un sur la Résistance en général au lycée Lalande: « Des lycéens font acteS de Résistance »
◦ L’autre présentant deux portraits :
« Jean Marinet, un lycéen résistant »
« Pierre Figuet, un lycéen résistant »

Ce coffret reste cependant à finaliser, Alain Fabbiani travaillant encore sur les DVD pour en améliorer la qualité. Sachant que le pressage demande trois semaines, cela laisse supposer que le coffret ne serait disponible que fin janvier 2020.

Subsiste le problème de la compréhension des propos de Pierre Figuet, qui pourrait être résolu par le sous-titrage de ses propos par Alain Fabbiani en collaboration avec Denis Page.

 

La sortie du film général

Alain Fabbiani, sur le conseil de Mme Bailly, a contacté la directrice des archives, Mme Florence Beaume - rendez-vous a été fixé le mardi 7 janvier - pour organiser la sortie du 3ème volet de son œuvre. Reste à faire la liste des invités sachant qu’elle doit être pertinente. Cette séance sera la sortie officielle du film.

D’autre part, Aain Fabbiani envisage une diffusion publique des 3 films dans trois lieux différents de Bourg le même jour, en réservant la séance de 20h30 pour le film général. Cette fois-ci, ce sera une diffusion publique. Le bureau de l’association reste réservé quant à ce projet.

En tout état de cause, l’association étant décisionnaire dans le déroulement de cet événement, il faudra son accord pour en définir son organisation.

 

La nécessité d’un contrat

• Les matrices étant la propriété de l’association, faut-il prévoir un contrat pour leur restitution?
• Il sera nécessaire d’établir un contrat pour établir le pourcentage du revenu des ventes attribué à chaque partie prenante.

Il serait envisagé la répartition suivante:

70 % des recettes des 1000 premiers films au profit de M. Fabbiani et 30 % au profit de l’association.
50 % des recettes pour les films suivants au profit de M. Fabbiani et 50 % au profit de l’association.
50 % des recettes consécutives à la diffusion des extraits ou images au profit de M. Fabbiani et 50 % au profit de l’association.

Le prix de vente de base du coffret est établi à 25 €, somme négociable par l’association.
 

Divers

Convention

Si aujourd’hui les relations entre le lycée Lalande et notre association sont sous les meilleurs hospices qu’en sera-t-il demain? Aussi peut-on envisager d’établir une convention entre les deux parties afin d’en préciser les contours dans l’avenir?

Cette proposition sera inscrite à l’ordre du jour de l’AG du 22 janvier 2020.

 

Contacts extérieurs

A l’occasion de notre AG, des invitations seront adressées à des personnes et associations dont la finalité ou la mission sont en rapport avec notre propre mission, afin de faire évoluer nos relations et de resserrer les liens qui peuvent nous unir:

- M. Jean-Robert Maisonave, professeur relais du « Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain » à Nantua.

- L’association « Les amis du musée de la Résistance » à Nantua.
Notre association est devenue adhérente de cette association lors de leur Assemblée Générale 2019 à laquelle nous avions été conviés.

Lorsque Jean Marinet et Robert Molinatti ont publié leur livre « Cristal 4 », ils avaient créé une association « Comité de libération de Bellegarde ». Le produit de la vente de ce livre a été viré sur le compte de cette association. Jean Marinet, en accord avec Robert Molinatti, avait souhaité que cet argent serve au financement du film commandé à Alain Fabbiani
C’est cette somme qui va permettre de payer le pressage des deux DVD.

Que tous les acteurs qui ont permis ce financement en soient ici chaleureusement remerciés.

 

Casier courrier de l’association

Dominique Beneton demandera au lycée de prévoir la création d’un casier en « salle du personnel » au nom de l’association pour que notre courrier y soit déposé.

 

La séance est levée à 17 h.

haut de page

 

Réunion de bureau du 16 juin 2020 - compte-rendu: Denis Page

 

Présents: Sylvie Corazzini, Jean-Bernard Lehnert, Denis Page, Elisabeth Serfaty, Dominique Benetton.

 

• On rappelle le rendez-vous à l’agence de Bourg BPBFC le 26 juin pour les formalités dues aux changements de présidente (Sylvie Corazzini à la place de Joëlle Trichard) et de trésorier (Jean-Bernard Lehnert à la place de Denis Page).

 

• Adhérents : à ce jour, 20 personnes sont à jour de cotisation.
Jean-Bernard Lehnert rappelle que nous devions être en contact avec la fille de René Pariset, rencontrée lors de ses obsèques.

 

Film de Thomas Dubiez
Un tour de table est fait sur les observations de chacun suite à la vue du film. Il apparaît que sa longueur ne permet pas une exploitation pédagogique. Il y a un déséquilibre entre les différents anciens lycéens-résistants. Une part très grande est faite à des actions de Résistance sans rapport avec le lycée Lalande plutôt oublié. En revanche, les interviews menées par des jeunes lycéennes dans un cadre lié aux événements de Résistance sont un atout du film.
Ce film, s’il ne peut être exploité dans un cadre scolaire, pourrait intéresser des chercheurs, étudiants ou un public intéressé par l’histoire. Le bureau souhaite sa mise en ligne sur le site de l’association. L’accord de Thomas Dubiez est nécessaire.
Par ailleurs, Denis Page rappelle qu’à l’occasion de l’AG de janvier 2020, il avait reçu une lettre de la fille de M. Guillin, dans laquelle apparaissait le souhait de celui-ci que ce film soit exploité.
D. Page est chargé de prendre contact avec Thomas Dubiez pour examiner ces questions.

 

Film d’Alain Fabbiani

◦ Le fait que M. Fabbiani remette toujours à plus tard la finalisation de son film est problématique pour l’association. En effet, celle-ci a pris des engagements auprès du département (pour les collèges) et du musée de Nantua qui ont tous deux mis à leur budget l’achat de coffrets et envoyé des bons de commande, ainsi qu’avec les archives de l’Ain pour le lancement du volet principal. Les contacts avec la région (pour les lycées), les ventes aux personnes qui en avaient fait la demande sont aussi différées.

 

Le contrat. Suite à la consultation de M. Serfaty et de M. Corazzini, il apparaît qu’établir un contrat présenterait plus d’inconvénients que d’avantages et qu’il est préférable d’envoyer un courrier précisant les termes de l’accord.

Livret pédagogique accompagnant le coffret

De façon à bien cadrer ce document, il faut qu’il s’appuie sur les programmes scolaires de collèges et de lycées.

- Au lycée : Dominique Beneton précise la place de la Seconde Guerre mondiale dans les programmes de lycée. Ce sont les élèves de terminale qui sont concernés, avec 3h de cours par semaine, plus pour l’option lourde 6h supplémentaires pour l’ensemble du programme.
- Au collège, cycle 4 classe de 3ème : la question de la Résistance apparaît dans le thème 1 du programme d’histoire « L’Europe, théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) », chapitre 4 « la France défaite et occupée, Régime de Vichy, collaboration, Résistance ».

 

◦ Penser à faire apparaître une liste de tous les anciens élèves Résistants du lycée.

◦ Ne pas oublier non plus de donner les noms et présenter chacun de tous ceux qui ont joué un rôle déterminant dans l’engagement des élèves, comme Paul Pioda par exemple.

Coffret : Insister pour que dans la 4ème de couverture du coffret, il figure que les 55 minutes peuvent se séquencer facilement en extraits de 10 mn. Très important, car cela  facilite l’exploitation pédagogique.

◦ Préciser pour le coffret : film commandé par l’association « la Résistance au lycée Lalande ».  Attention pour le moment, le nom du lycée n’apparaît pas sur la couverture du coffret.

 

Liste des invités. Cette liste a été mise à jour par Jean-Bernard Lehnert pour la cérémonie du 11 novembre 2019 au lycée et servira de base pour l’invitation à la première du film de Fabbiani qui sera présenté aux Archives.

 

Déplacement à Plougasnou

Prévu les 12-13 septembre 2020 pour l’AG de l’association des communes médaillées de la Résistance, son organisation rencontre des difficultés : élection du maire non faite, limite potentielle des manifestations à 100 personnes. M. Perraud, maire de Oyonnax, prévoirait un car.
La présence de lycéens paraît exclue à cause des perturbations dues au Covid 19. Le proviseur pourrait faire le déplacement. Du côté de l’association, Sylvie Corazzini a prévu d’aller à Plougasnou, peut-être accompagnée d’un autre membre du bureau.

 

FUJ

Denis Page est toujours en lien avec Sandrine Sidibé. Une autre personne, Michelle Testud, souhaite adhérer, un contact sera pris.

 

Divers

◦ Elisabeth Serfaty doit écrire une introduction pour présenter le film d’élèves sur Auschwitz.

◦ Il faut rechercher des enregistrements de conférences anciennes pour les mettre sur le site : Jean Solchany ; Denise Lallich-Domenac ; Marie-Josée Chombart de Lauwe ; Geneviève Erramuzpe ; Dominique Guibert ; Léo Gherard.

◦ Les plaques mémorielles du lycée devraient être réinstallées. Contacter Marianne Laurin.

◦ Sylvie Corazzini va créer une adresse mail de l’association, sous le nom :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

◦ Denis Page souhaite que soit fait un inventaire de ce que possède l’association.

 

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 17 h.

haut de page

Exercice 2018-2019

 

Réunions de bureau

Comptes rendus Sylvie Corazzini

 

Sommaire

 

 

Réunion du 28 août 2018

 

Point n°1 : Archives de Pierre Figuet

Six cartons à trier et à travailler.
Existence d’un petit carnet relatant la période 44-45 c'est-à-dire la déportation en camp de réfractaires au STO. Très personnel donc sera remis à la famille.
Mais pas de trace des enregistrements « manquants » des conférences avec des personnalités résistantes de dimension nationale.


A propos du film d’Alain Fabbiani sur Pierre, il est envisagé une projection à Toulouse, lieu de résidence de François Figuet, fils de Pierre. Lieu préféré à Rodez où les contacts ont été perdus. La diffusion pourrait être envisagée autour de la date 27 mai 2019 parce que la journée nationale de la Résistance (organisée par l’association des communes médaillées) devrait se tenir dans la région de Toulouse.


Point n°2 :  Envoi par courrier postal du compte rendu de l’assemblée générale

Aux personnes suivantes :
Lionel Boucher, secrétaire de la commission nationale de la médaille de la Résistance française
Pascal Blanchetier, secrétaire de l’association des communes médaillées de la Résistance
Jean-Pierre Carminati, maire de Nantua
Renaud Donzel 3ème adjoint au maire de Nantua chargé de la culture et de la mémoire
Pierre Mercier président des amis du musée  de Nantua
Michel Perraud, maire d’Oyonnax
Christian Bussy, maire de Meximieux
Helen Cottril, ancien lectrice anglaise qui a réalisé un mémoire sur la Résistance au lycée Lalande.

Point n°3 : Demande de subvention

L’association ayant comme seul revenu les cotisations des adhérents couvre difficilement ses dépenses de fonctionnement : frais d’envoi des courriers, déplacements, invitation d’un conférencier, promotion et projection du film d’Alain Fabbiani, frais du site. C’est pour cela que le bureau a l’intention de faire une demande de subvention auprès du département. Deux contacts possibles : monsieur Larmanjat et madame Tabouret conseillers départementaux.
Denis Page prendra aussi contact avec la mairie de Bourg en Bresse.


Point n°4 : Les projets des collègues du lycée

Vendredi 9 novembre ou lundi 12 novembre aura lieu la cérémonie mémorielle dite « du 11 novembre » au lycée Lalande. L’association  préférerait la date du 12 novembre parce qu’une partie des personnalités invitées risquent d’être retenues à Colombey le 9 novembre, jour anniversaire de la mort du général De Gaulle. Voir Dominique Béneton. Cette cérémonie, comme à l’habitude, sera organisée par les élèves encadrés de leurs professeurs  madame Béneton, monsieur Maitre ainsi que Madame Fontaine.
Carole Fontaine a déposé un projet portant sur les plaques commémoratives de la Seconde Guerre Mondiale à Bourg en Bresse. Patrice Maitre et Dominique Béneton ont un projet de voyage en Lorraine avec des élèves de première.


Point n°5 : Projection du triptyque d'Alain Fabbiani
Le portrait de Jean Marinet
Date retenue : 18 octobre (correspond environ à la première date anniversaire de sa mort le 21 octobre 2017). Cette projection se ferait à Bellegarde d’une part dans un cadre scolaire (lycée : contacter Christophe Vyt, professeur au lycée), d’autre part lors d’une séance publique en ville (voir avec madame Marinet).
Le portrait de Pierre Figuet
Cela pourrait être envisagé à Arbent sa ville natale (voir avec madame Danièle Berrier, sœur de Pierre Figuet, et aussi contacter Johnny Durand professeur au lycée d’Oyonnax).
A propos de Pierre Figuet, s’assurer que sa lettre rédigée à l’intention des élèves de seconde soit bien distribuée.
Pour le 3ème volet du travail d’ Alain Fabbiani, nous proposons la date du 12 novembre, c'est-à-dire celle de la commémoration  du « 11 » novembre au lycée. Voir avec lui pour s’assurer de l’achèvement de son travail.


Point n°6 : Programme réseau Mathilde
Mairie du 6ème à Lyon le 12  septembre à 18h30 conférence de Michel Salager « Police française sous l’occupation ».
9 octobre à 18h30, même adresse, conférence  de Claude Bloch (né à Lyon le 1er novembre 1928; déporté à Auschwitz le 31 juillet 1944 par le convoi 77) .
27 novembre Laurent Delhalle « Pourquoi Mathilde ? » même heure même lieu.


Point n°7 : Divers
Contacter ou recontacter les enfants des anciens élèves Résistants du lycée pour faire une présentation du parcours de vie de leur père.
24 novembre: intervention de Joëlle Trichard sur la base aérienne d’Ambérieu-en-Bugey.
Trouver un logo pour mieux s’identifier dans les courriers, documents, site. Voir si un projet sur ce point pourrait être envisagé avec les élèves du lycée.

 haut de page

 

Réunion du 5 décembre 2018

 


Point n°1: Nantua  le 14 décembre - 75ème anniversaire de la rafle du 14 décembre 1944
Invitation le 14 décembre 2018 de monsieur Carminati, maire de Nantua, à la commémoration organisée pour le 75ème anniversaire de la rafle du 14 décembre 1944.
Le bureau a décidé que l’association serait représentée à cette commémoration.
Le même jour à 15 h, les Amis du musée de Nantua tiennent leur assemblée générale. Monsieur Mercier, président de l’association, nous y invite. Nous y serons en particulier pour débattre de la création d’un portail internet commun à toutes les associations  de la Résistance et de la déportation de l’Ain.


Point n°2: Contacts et projets
1.  Conférence du général Bachelet
Celui-ci sera contacté fin janvier 2019 comme convenu avec lui.
Le lieu sera la Chapelle Lalande (gracieusement prêtée par l’association des Amis de la Chapelle – contact: monsieur J.C Huteau -); la date: au printemps, un jour de semaine; public: environ 200 personnes dont 150 lycéens.
2.  Autres contacts
Sophie Bichkjian, professeur d’histoire-géographie au lycée Quinet, travaille avec ses élèves sur un projet de bandes dessinées sur le thème de la Résistance, en particulier les parcours de Marcel Cochet et Paul Morin. C’est dans ce cadre que l’association a été approchée. Madame Trichard a proposé de prendre contact avec la fille de Paul Morin, Patricia Morin, car l’état de santé de Paul Morin ne lui permet plus de se prêter à des échanges.
Par ailleurs, Patricia Morin nous a promis une présentation de son père pour le site internet de l’association.
Monsieur Blatrix, président de l’association des anciens élèves du lycée Lalande, devrait contacter le fils de Jacques Peillod pour le même travail. Il faudra le recontacter dans ce sens.
Même chose pour la fille de Georges Martin, à recontacter.
Le 24 novembre, madame Trichard, comme convenu, a présenté  la Résistance au lycée Lalande devant une assemblée de réservistes et de représentants de notre association dans les dans les locaux de la base aérienne d’Ambérieu-en-Bugey. Monsieur Lehnert, réserviste et membre de notre association, a permis l’organisation de cette conférence.
3.  Anniversaire des 5 ans du réseau Malthilde
Les 5 ans d’existence du réseau Mathilde ont été fêtés le mardi 27 novembre, à Lyon, dans la mairie du 6ème arrondissement; madame Trichard représentait l’association.

Point n°3: Le film de monsieur Fabbiani
Monsieur Fabbiani a terminé son travail filmique qui sera présenté sous forme d’un coffret.

Dans le coffret on trouvera:
- un premier DVD consacré aux portraits de Pierre Figuet et de Jean Marinet;
- un second DVD sur la Résistance au lycée Lalande présenté en deux fois 35 minutes.
- une double page d’accompagnement présentera le travail et renverra sur le site pour les documents d’archives consultés par Alain Fabbiani ainsi que des rushes.
Sur le site, il y aura un accompagnement pédagogique (il est prévu que Mesdames Trichard et Corazzini réalisent ce travail).


Maintenant il faut assurer l’impression du film en nombre, un pressage qui demande de s’adresser à un professionnel. Alain Fabbiani se charge de ces contacts et présentera un devis. Le nombre de DVD peut aller entre 500 et 1000.
Il faut aussi réfléchir à une jaquette de présentation du coffret DVD; celle-ci devra être soignée parce qu’en dépend la diffusion de l’œuvre. Monsieur Fabbiani a proposé de s’en occuper. Madame Marinet a aussi proposé la collaboration de son gendre infographe qui a d’ailleurs réalisé la jaquette de Cristal IV, le livre de Jean Marinet.


Le financement
Pour le film, Alain Fabbiani a touché ce qui correspond à des frais généraux liés à la location du matériel, soit environ 5000 euros payés par l’association (sur ces 5000 euros, 4000 correspondent à une subvention du Conseil Général).
Plusieurs pistes de financement possibles:
- un reliquat de vente de Cristal IV de monsieur Marinet;
- Madame Bailly, service du patrimoine de l’Ain, pense que nous pourrions demander des aides (dossier de demande de subvention retiré et à remplir). Auparavant, un devis est nécessaire pour évaluer le montant de l’édition.
- D’autre part, madame Bailly conseille de vendre le coffret aux particuliers (exemple dans boutiques de musées,  Nantua, Izieu, CHRD...). Le coffret peut être acheté par le Conseil Général en vue d’une diffusion dans les 70 collèges du département. Pour les lycées, voir avec la Région.


La diffusion du film
La diffusion du portrait de Jean Marinet était initialement prévue le 24 novembre à Bellegarde; elle est reportée en avril, au moment de l’apposition de la plaque en mémoire de Marius Marinet, son père.

Il faudra reprendre contact avec les collègues de Bellegarde et Annie Marinet pour s’occuper de l’organisation de ces diffusions.
D’autres dates sont prévues pour Toulouse (à voir) et Oyonnax (contexte où Oyonnax assurera la présidence des Communes médaillées de la Résistance.

 

haut de page

Réunion du 15 mars 2019


Point n°1:  Appel à cotisation 2019
Lecture par la présidente de la lettre aux adhérents accompagnant l’appel à cotisation. Evocation des principaux événements de l’année et des projets pour 2019.


Point n°2: Fixation de la date de l’assemblée générale
Jeudi 13 juin à 14H30 au lycée Lalande. M. Le Proviseur a donné son aval.


Point n°2: Triptyque d'Alain Fabbiani
Les travaux ont commencé en 2013.
Aujourd’hui, Alain Fabbiani a donné sa parole, les films seront prêts fin avril.
Celui sur Jean Marinet sera terminé pour le 15 avril. Il reste actuellement à finaliser le générique. Madame Marinet a déjà fait retenir une salle de cinéma à Bellegarde à la date du 27 avril 2019 pour une première diffusion (veille de la journée de la Déportation qui sera marquée à Bellegarde par l’inauguration d’une plaque commémorative à la mémoire de Marius Marinet, père de Jean, Résistant et Déporté).
Pour le triptyque, si le film sur Pierre Figuet est au même stade de réalisation que celui de Jean Marinet, la 3ème partie sur la Résistance au lycée est à terminer.
Alain Fabbiani s’occupe du pressage et du coffret. Les devis sont en cours; une fois ceux-ci reçus, il faudra compter une quinzaine de jours pour réaliser le pressage.
L’association,  une fois le triptyque terminé, engagera les démarches  nécessaires pour obtenir des subventions.
Premières diffusions du triptyque: plusieurs contacts ont été pris pour des projections devant scolaires, à Bellegarde (monsieur Vyt), à Oyonnax (monsieur Durand) d’ici la fin de l’année scolaire. Un contact possible avec la soeur de Pierre Figuet pour une diffusion à Arbent.

 

Point n°4: Contact avec l’association des Communes médaillées de la Résistance
Vérifier que le lycée Lalande a bien été contacté par l’association des Communes médaillées de la Résistance,  pour appel à cotisation 2019.
Madame Trichard fera un courrier à monsieur Blanchetier, secrétaire de l’association, à propos de diverses cérémonies:
- à Toulouse, journée de la Résistance du 27 mai, peut-on envisager, en accord avec François Figuet, une diffusion du film sur Pierre ?
- Passation du drapeau des Communes médaillées de la Résistance; cette année c’est Oyonnax qui reçoit le drapeau.
- Colloque de Strasbourg, où en est-on?


Point n°5: Partenariat avec le domaine de La Garde
Reprendre contact avec  monsieur Friedrich von Kirchbach pour fixer la date de l’intervention de madame Trichard au domaine de la Garde.
Les professeurs de Lalande et Quinet seront invités, avec une éventuelle participation d’élèves.
Prévoir une rencontre entre Joëlle Trichard, Denis Page et monsieur von Kirchbach, propriétaire du domaine, pour le détail de l’organisation.


Point n°6: Divers
Qu'en est-il des rushes tournés par Anne Veyret lors de la cérémonie du 11 novembre au lycée en 2017 (commémoration dédiée à Jean Marinet)?  Sans oublier les rushes, tournés lors de cette même cérémonie, à la demande d’Alain Fabbiani.


Le général Bachelet, auteur du livre "Sarajevo 1995 mission impossible", n’a pas pu répondre à notre invitation pour une intervention au lycée pour raisons personnelles. Faute de pouvoir réaliser sa prestation, celui-ci a joint à son courrier trois textes rédigés par lui-même : "L’enfant et la guerre", "Aimer la France, quelle France?" et  le discours prononcé lorsque son livre a reçu le prix "Honoré d’Estienne d’Orves", prix conjointement décerné par la ville de Nantes et l’IHEDN Pays de Loire.
Nous lui avons demandé l’autorisation de publier ces documents sur le site internet du lycée et nous attendons sa réponse.

Les élèves du lycée, encadrés par Dominique Béneton et Patrice Maitre, participeront à la commémoration du 8 mai à Bourg en Bresse.

haut de page

 

Réunion du 28 mai 2019

 

Point n°1: Les films d'Alain Fabbiani
Le 27 avril projection à Bellegarde du portrait de Jean, salle des Variétés : un succès salle comble, une seconde projection a lieu le 11 mai : salle pleine de nouveau. Un certain nombre de spectateurs ont souhaité pouvoir se procurer le DVD. Pourquoi pas ? Alain Fabbiani a alors fait remarquer que la présentation sous forme d’un triptyque se discutait.
Alain Fabbiani  a dit qu’il terminerait son travail en septembre. Ce travail pourrait avoir une présentation légèrement différente: au lieu d’un triptyque comprenant 3 DVD (un portrait de Jean, un portrait de Pierre et une présentation de la Résistance au lycée Lalande), Alain Fabbiani propose éventuellement deux coffrets, l’un comprenant un DVD double face, un portrait par face et l’autre DVD sur la Résistance au lycée. La décision définitive n’est toutefois pas prise.
Donc l’association va reprendre contact sans tarder avec Alain Fabbiani pour accélérer les démarches: devis, pressage, coffret(s). En effet il faut un mois pour presser en plus du délai pour avoir les devis et compter qu’en août rien ne se fera en raison des vacances.
L'an passé, Alain Fabbiani nous avait demandé de regarder les deux DVD (portrait de Pierre et Jean) et de faire part de nos éventuelles remarques, ce que nous avons fait, comme sur le 3ème film.
L’association souhaite présenter les deux DVD pour le 75ème anniversaire de la libération de Bourg en Bresse le 4 septembre prochain.
Nous avons toujours le projet de présenter le portrait de Pierre Figuet à Arbent. Nous souhaitons associer Danielle  Berrier, sœur de Pierre Figuet, qui pourrait témoigner (voir sa participation dans la brochure . « Histoires peu ordinaires de lycéens ordinaires »


Point n°2: Partenariats
Avec l’association des communes médaillées de la Résistance
Nous avions contacté monsieur Blanchetier, secrétaire de l’association, courant février. Pour l’instant nous sommes en attente de sa réponse.
Nous aurions aimé en particulier avoir des renseignements sur la date et l’organisation de la cérémonie de passation de drapeau entre Nouméa et Oyonnax.
Avec lycées
·    Monsieur Johnny Durand, professeur d’histoire-géographie au lycée Painlevé d’Oyonnax, devrait prendre contact avec madame Françoise Collet, mairie d’Oyonnax, pour avoir des informations sur la cérémonie de passation de drapeau. Il faudrait aussi savoir si, à cette occasion, le film de Pierre pourrait être présenté.
·    Monsieur Christophe Vyt, lycée Saint-Exupéry de Bellegarde, organise avec ses élèves le 6 juin une journée consacrée aux lieux de la Résistance sur le plateau du Retord qui doit se terminer par le visionnage du portrait de Jean au lycée.
·    Des collègues du lycée Quinet avaient contacté madame Joëlle Trichard lors de la réalisation d’un projet de BD sur monsieur Cochet (professeur au lycée Lalande pendant la guerre) et monsieur Paul Morin (ancien élève résistant au lycée Lalande) pour compléter leurs informations.
·    Lycée Lalande
Petite déconvenue pour notre association, le lycée Lalande n’a pas participé aux cérémonies du 8 mai.
Nous reprendrons contact pour savoir si le film général sur la Résistance au lycée, dernier volet de l’œuvre de Fabbiani, pourra être projeté à l’occasion  de la cérémonie dite du 11 novembre au lycée.
Les autres contacts
·    Nous avons été tenus au courant des activités du cercle Mathilde mais nous n’avons pas pu y participer.
·    Château de la Garde : un projet sur le thème « Qu’est-ce qui fait que l’on s’engage au moment où il faut s’engager ? » est en cours d’étude.
·    Mairie de Bourg: par rapport aux cérémonies du 75ème anniversaire de la libération de Bourg, madame Trichard se charge de contacter madame Géraldine Bourgeay en charge de l’organisation d’une exposition de photos sur le thème de Bourg pendant la seconde guerre mondiale d’une part. Elle souhaite savoir si l’association possède des clichés intéressants c'est-à-dire de qualité sur la période. De l'autre côté, nous souhaiterions que le visionnage du film d’Alain Fabbiani puisse être inclus dans le dispositif de cette cérémonie.
·    Musée de Nantua : deux propositions de la présidente

Faire adhérer notre association aux amis du musée de Nantua et inviter le président de l’association des amis du musée de Nantua à notre assemblée générale. Cela fait suite à une initiative  des amis du musée de Nantua qui a le projet d'un portail internet unique pour l’ensemble de ces associations mémorielles. Nous ne savons pas où en est ce projet, approuvé en décembre.
·    Ferme du Sougey : Réouverture  du lieu au public, spectacle en juillet. Le spectacle sera annoncé sur le site.

Point n° 3: Parcours de vie sur le site
Plusieurs personnes de la famille ou non ont été contactées par notre association pour rédiger une présentation  d’anciens élèves résistants dans leur parcours d’après guerre. Il s’agit de Paul Morin (sa fille madame Patricia Morin), de Jacques Peillon (monsieur Blatrix, président de l’association des anciens élèves du lycée Lalande) et de Georges Martin (sa fille).
Nous proposerons à ces personnes de les rencontrer pour recueillir leur témoignage, ce qui est peut- être préférable.


Point n° 4: Le site
Il est en souffrance relative malgré le dévouement et la compétence de Christian De Voronine que nous remercions vivement. L’essentiel des activités de l’association y est retranscrit au fur et à mesure de leur déroulement. Par exemple, la participation de l’association  à la première du film sur Jean à Bellegarde.
Joëlle Trichard nous signale des problèmes de lecture d'enregistrements en fonction du navigateur utilisé avec l'ancien site de Neungamme. Le problème est en passe d’être réglé.
Il y a aussi des problèmes de statistiques.


Point n° 5:  Le bureau  et l'assemblée générale
Madame Trichard, présidente, souhaite élargir le bureau de notre association. Cela sera proposé lors de l’assemblée générale.
L’Assemblée générale  se tiendra le 13 juin au lycée Lalande à 14h30
La séance est levée vers 17h.

haut de page

 

 

 

 

Assemblée générale du 13 juin 2019

compte-rendu    

 

Nous remercions monsieur Schmitt, proviseur, de nous recevoir au lycée et de pouvoir tenir ici notre assemblée générale annuelle. Sont excusés: Paul Morin, Lazare Kaplan, Pierre Mercier, M. Charnay, François Figuet, Annie Marinet, Elisabeth Serfaty, Axelle Pierre.

Sommaire:

 

Mme Trichard, présidente, présente le rapport moral:

2016... 2019, trois ans déjà que nous avons décidé de pérenniser l’association sous des formes nouvelles. Trois années denses, dans un contexte où maintenir l’association semble plus nécessaire que jamais. Le patriotisme était une des motivations profondes de l’engagement des anciens Résistants, alors jeunes lycéens, mais ils ne se reconnaissaient pas dans le nationalisme étroit, sans surprise raciste, de Vichy. Pour certains d’entre eux, dont Jean Marinet, l’engagement antifasciste était l’un des fondements de leur patriotisme. De la guerre allait naître le système de valeurs défendu par la Déclaration universelle des Droits de l’Homme votée par l’ONU le 10 décembre 1948; un 70ème anniversaire que nous avons d’ailleurs négligé. « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamées dans la présente déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. » Je vous rappelle ici les deux premiers articles, mais j’aurais pu aussi rappeler l’article portant sur le droit d’asile pour toute personne menacée dans son pays. Je vous invite à la relire. Or, dans de très nombreux pays, le droit des minorités régresse, les libertés sont remises en cause, les droits des femmes sont bafoués. Partout l’antisémitisme refait surface, la xénophobie retrouve droit de cité dans des sociétés minées par l’obsession migratoire… Les nouvelles générations expriment une angoisse face à l’avenir, entre autres au travers de la question de l’urgence climatique. Des résistances s’organisent avec bien sûr des formes différentes de celles des années de guerre. Dans ce contexte, il nous semble pédagogiquement utile de continuer à témoigner de cette période et des engagements de nos anciens, engagements qui ne se sont pas arrêtés avec la guerre (ils n’avaient que 20 ans à la Libération), il suffit pour s’en convaincre de lire les itinéraires de vie, en ligne sur le site.

Les trois films d’Alain Fabbiani qui vont sortir en septembre en coffret DVD devraient fortement contribuer à ce travail pédagogique en direction des jeunes. Deux sont des portraits, l’un portant sur l’engagement de Jean Marinet, l’autre sur celui de Pierre Figuet. Deux engagements différents mais porteurs des mêmes colères et des mêmes valeurs. Le 3ème porte sur la Résistance au lycée Lalande, entre 1940 et 1944, au rythme des années scolaires. 1940-1941, avec le témoignage précieux de François-Yves Guillin, alors élève de Terminale, gaulliste de la 1ère heure et les engagements des professeurs Mandouze et Devivaise. François-Yves Guillin, devenu étudiant, sera l’agent de liaison, puis le secrétaire du général Delestraint. A la rentrée 1941, moins morose que celle de 1940, ce sont les débuts de l’organisation autour des élèves-maîtres et de très jeunes gaullistes de 1940, comme Pierre Figuet (il avait 15 ans en 1940), Marcel Thenon, Marcel Rosette, dont le gouvernement de Vichy avait voulu déchoir le père, métis d’origine mauricienne, de sa nationalité française. En vain, car les habitants de Chavanne-sur-Suran se sont mobilisés pour garder leur médecin. En 1942-43, c’est le STO et les premières arrestations, Paul Morin, Marcel Thenon, Marcel Cochet, le professeur de sport. 1943-1944, déportations, rafle du lycée le 5 juin... mais aussi actions vers la Libération.

 

Les valeurs d’une Résistance minoritaire deviennent celles du pays et sont inscrites dans le préambule de la constitution de 1946, maintenu dans le préambule de celle de 1958, la notre… même si certains principes n’ont jamais été inscrits dans la loi, comme le droit au travail ou le droit au logement pour ne citer que ceux-là. Nous voulons encore croire qu’enseigner cette période historique, à travers la perpétuation des témoignages, dans un lycée seul lycée français médaillé de la Résistance, n’est pas une chose vaine. L’association garde tout son sens et sa raison d’être.

 haut de page

Mme Corazzini, secrétaire, présente le rapport d’activités:

Cette troisième année de l’association « la Résistance au lycée Lalande » refondée, a permis de poursuivre les activités déjà engagées tout en essayant de les diversifier. Notre rapport d’activités se décline en cinq points et présente le bilan de nos quatre bureaux réunis depuis la précédente A.G:

· Travail mémoriel

· Vie du site Lalande2.com

· Travail filmique

· Poursuite du travail d’ouverture

 

Travail mémoriel

Ce sont les activités qui nous rapprochent le plus de l’esprit de l’association tel que le voulaient les fondateurs, c’est-à-dire celles qui impliquent les élèves du lycée. Nous pensons en particulier à la cérémonie du 11 novembre organisée en raison des impératifs de calendrier scolaire le 12 novembre 2018. Cette année, une équipe renouvelée d’élèves de seconde, première et terminale ont présenté sous la houlette de leurs professeurs madame Beneton et monsieur Maitre un ensemble de textes et documents choisis évoquant les deux guerres mondiales. Notons que la cérémonie cette année a retrouvé le cadre de la cour d’honneur, lieu de l’arrestation des élèves résistants le 5 juin 1944.

Le 14 décembre à Nantua, répondant à l’invitation du maire, monsieur Carminatti, l’association était représentée par sa présidente, son trésorier et moi-même pour le 75ème anniversaire de la rafle du 14 décembre 43.

Malheureusement, il n’a pas été possible d’envoyer une délégation d’élèves du lycée pour la cérémonie du 8 mai à Bourg-en-Bresse. Mme Beneton intervient pour dire qu’il était difficile d’organiser quelque chose à cette date à partir du moment où le voyage en Lorraine avait lieu après, sans compter l’indisponibilité de certains élèves clés à cette date.

Bien qu'organisé indépendamment  de l’association, nous citons pour mémoire le voyage mémoriel  d’un ensemble d’élèves en Lorraine avec leurs professeurs madame Beneton et monsieur Maitre au mois de mai.  

 

Le site internet présente de façon claire, de manipulation aisée tant à partir d’un PC que d’un smartphone, une somme de témoignages, de documents de qualité sur la Résistance au lycée Lalande ainsi qu’un nombre important de travaux mémoriels réalisés avec la collaboration des élèves. Le site est fréquenté, parfois hors du territoire national. Cette année le site a été tenu à jour en mettant en ligne les principales activités de l’association. Cependant, nous notons que certains parcours individuels tardent à être renseignés malgré les accords de principes donnés par des proches ou des membres de la famille. Des rushes de commémoration ne sont toujours pas en ligne. Nous avons toujours le projet de mettre en ligne le travail de l’assistante d’anglais, Helen Cottril; nous l’avons contactée, mais à ce jour nous n’avons pas de réponse. En attente aussi, l’autorisation de monsieur Bachelet pour mettre sur le site trois documents joints à sa correspondance: « l’enfant et la guerre; « Aimer la France quelle France ? » et son discours prononcé lors de la remise  du prix Etienne d’Orves pour son ouvrage Sarajevo.

Le travail filmique de M. Fabbiani

Le 27 avril, le premier volet du triptyque d’Alain Fabbiani, c’est-à-dire le portrait de Jean Marinet, a été présenté à Bellegarde, ville natale de Jean Marinet au cinéma des Variétés. D’abord, remercions Annie Marinet qui a permis l’organisation de cette projection grâce à ses connaissances, qui a fait réaliser les affiches et contacté un certain nombre d’amis et d’élus. Comme on peut déjà le voir sur le site, la projection a été un succès tel qu’une seconde séance a dû être programmée. La suite: M. Fabbiani nous a fait parvenir un devis correspondant aux frais de pressage et d’édition d’un coffret. Ce devis est conforme à la première hypothèse avancée, celle de la publication d’un triptyque. Nous ne savons pas s’il envisage un ou deux coffrets, tenant ainsi compte de remarques de spectateurs à Bellegarde. Quel que soit le choix, il y aura deux DVD doubles. L’idée finale se veut une large diffusion scolaire du travail d’Alain Fabbiani. Nous allons contacter le Département et la Région pour qu’ils acquierrent des exemplaires pour les collèges et les lycées.    

 

Ouvertures et contacts

Conférence du général Bachelet: nous avions contacté le général Bachelet en vue d’une conférence à destination des élèves de classe terminale sur le thème: violences guerrières dans un monde mondialisé. Finalement, ce projet n’a pas abouti, le général Bachelet n’étant plus en mesure de se déplacer pour raison familiale.

Association Mathilde, plateau des Glières. En juillet 2018, nous avons participé en tant qu’association à la journée organisée par le cercle Mathilde sur le site. Très intéressant récit du drame des Glières par un témoin oculaire, Jacques Golliet, alors âgé de 13 ans en 1944.

Association des amis du musée de Nantua: en février 2018, nous avions participé à une réunion organisée par son président monsieur Mercier sur le thème du devenir des associations mémorielles du département de l’Ain; depuis, nous avons participé à l’A.G. de cette association (le 14 décembre); nous vous proposons d’en devenir adhérents; lors de la réunion de décembre, il était question d’un portail commun à l’ensemble des associations. Nous ne savons pas où en est ce projet.

Contacts avec la base aérienne d’Ambérieu: conférence de madame Trichard le 24 novembre 2018, sur la Résistance au lycée  LALANDE devant une assemblée de réservistes. Nous remercions monsieur LEHNERT pour l’organisation de ce partenariat.

Domaine de la Garde: prise de contact avec monsieur Friedrich Von Kirchbach, propriétaire du domaine, en vue d’une intervention de notre association. Pour l’instant nous sommes à la recherche d’une formule convenant aux deux parties. Peut-être autour du 8 mai...  

 

Projets

La Résistance au lycée Lalande devrait être évoquée lors de l’exposition sur « Bourg-en-Bresse pendant la guerre », à l’occasion du 75ème anniversaire de la Libération de la ville, en septembre. Mme Bourgeay-Marin est en charge de ce projet à la mairie de Bourg-en-Bresse.

Passation du drapeau des communes médaillées de la Résistance le 28 septembre à Oyonnax entre la commune de Nouméa et celle d’Oyonnax: notre association sera invitée et devrait être en mesure d’envoyer une délégation d’élèves avec drapeau du lycée et médaille. Des contacts ont été pris par monsieur Denis Page. Monsieur le proviseur nous confirme avoir reçu le programme et une invitation pour le lycée. A cette occasion, il devrait être possible de diffuser le portrait filmique de Pierre Figuet, originaire d’Arbent à côté d’Oyonnax. Sylvie Corazzini prendra contact avec la sœur de Pierre. Des contacts ont été pris avec deux lycées pour la diffusion du portrait de Jean (DVD); c’est le cas du lycée de Bellegarde qui projettera le film à l’issue d’une journée mémorielle sur le thème de la Résistance (professeur coordonnateur monsieur Chrstophe Vyt). Un autre contact est pris avec le lycée Painlevé d’Oyonnax pour une projection (calendrier non encore arrêté), pour diffuser cette fois le portrait de Pierre.

Définir une date pour le lycée Lalande: le film sur la Résistance au lycée pourrait-il être projeté à l’occasion de la commémoration de novembre? Quelle date pour cette commémoration? Monsieur le proviseur nous précise que les dates du 8 novembre ou du 12 sont envisagées; plutôt celle du 8.

 haut de page

M. Denis PAGE présente le rapport financier

 

Les trois rapports sont adoptés à l'unanimité. La séance est levée vers 17 heures.

haut de page

 

 

 

Assemblée générale du 14 juin 2018

compte-rendu

 

 
 
Nous remercions d’abord Monsieur Schmitt de nous recevoir au lycée et de pouvoir tenir ici notre assemblée générale annuelle. Nous remercions aussi monsieur Pariset, ancien élève résistant qui nous fait l’honneur de sa présence. Ainsi que l’ensemble des personnes présentes.
 Sont excusés : Paul Morin, le docteur Guillin, Francis et Lazare Kaplan, monsieur Donzel, monsieur Pierre Mercier, madame Marinet, Monsieur Charnay, José Vazquez, Alain Fabbiani, Axelle Pierre, Fabrice Figuet.

 

Sommaire:

 

Madame Trichard présente le rapport moral:


Nous nous retrouvons pour la seconde fois en AG depuis notre décision de perpétuer l’association, sous des formes nouvelles bien sûr, car nos amis Résistants sont, pour beaucoup, aujourd’hui disparus ou dans l’incapacité de se déplacer. Après Pierre, c’est Jean qui nous a quittés en octobre, sans oublier Georges avec qui nous avons toujours continué de travailler malgré sa prise de distance avec l’association. Merci à René Pariset d’être parmi nous aujourd’hui.

Je crois que nous pouvons être satisfaits du travail accompli  cette année, même si bien sûr l’on se dit toujours qu’on aurait pu faire mieux.
Le partenariat avec le lycée, avenir de l’association, est bien vivant, et, au vu des projets déposés, inscrit dans la durée.
Nous sommes bien sûr, les uns comme les autres, toujours attachés à faire en sorte que cet engagement auprès et avec les élèves fasse sens :
 - avoir le souci d’inscrire toute démarche dans une réflexion sur les grands conflits du XXème siècle, replacés dans leur contexte et leur complexité, c’est à dire aussi un devoir d’histoire et pas seulement d’émotion autour de la mémoire

- placer au cœur de nos actions les valeurs, niées par la barbarie de la guerre et des fascismes (d’hier et d’aujourd’hui) et portées par la Résistance, surtout dans un contexte de montée des tensions (intérieures comme extérieures).
Nous espérons qu’une partie des élèves engagés au lycée, le resteront en rejoignant l’association, un point que nous avons par trop négligé dans le passé. Et ce, malgré les difficultés et peut-être une forme d’investissement qui correspond moins à la société actuelle. A eux, de nous guider sur des formes plus actuelles de communication.

Le partenariat avec les communes médaillées de la Résistance, dont trois pour le seul département de l’Ain [Meximieux, Nantua, Oyonnax], se met tout doucement en place : représentation des communes lors de la commémoration de novembre au lycée, participation au 75ème anniversaire de la création de la médaille de la Résistance à Paris.
Rappelons que c’est actuellement la commune de Nantua, dépositaire du drapeau, qui assure la présidence de l’association. Monsieur Donzel, maire-adjoint de Nantua en charge du Devoir de Mémoire, retenu par d’autres obligations, s’excuse de ne pas pouvoir être parmi nous.

Le lycée se montre ainsi digne de l’honneur qui lui a été fait de recevoir en héritage le drapeau des collectivités médaillées de l’Ain. Ce drapeau, remis par M. Morel, lors de la commémoration de 2010, est devenu propriété du lycée ; il a été porté par les lycéens dans les différentes cérémonies commémoratives auxquelles le lycée a été associé. Les élèves se sont pleinement approprié ces deux drapeaux, d’autant plus que ce sont les leurs [Un privilège de notre lycée]. N’oublions pas qu’historiquement le drapeau national s’impose définitivement avec la devise « Liberté, égalité, fraternité », récusée justement par le régime de Vichy.

Le partenariat avec les amis du musée de la Résistance de Nantua, musée qui a consacré une des ses salles à la Résistance au lycée. L’association des amis du musée de Nantua est présidée par Pierre Mercier, fils du Dr Mercier, chef de l’AS de Nantua, exécuté par les Allemands en décembre 1943. Lui aussi s’excuse de ne pas pouvoir être parmi nous.


Partenariat avec Alain Fabbiani, réalisateur de trois films sur la Résistance au lycée ; deux films sont d’ores et déjà quasiment finalisés, l’un attaché au parcours de Pierre Figuet, l’autre de Jean Marinet. Pour l’un, comme pour l’autre, à travers leur témoignage replacé dans le contexte de la grande Histoire. Jusque là retardé par des problèmes de santé, Alain Fabbiani s’est engagé à finaliser le dernier film, film général sur l’histoire de la Résistance au lycée pour le 11 novembre 2018.

Je crois que nous pouvons aussi être fiers du site de l’association qui s’est encore enrichi  tout au long de l’année, même si les choses ne vont pas aussi vite que nous le souhaiterions.
Nous avons plusieurs fois été sollicités par des collègues d’autres établissements, dans le cadre du concours de la Résistance et de la Déportation, ce qui veut dire qu’il est utilisé.

Je pense, pour finir, que dans un contexte où nos sociétés connaissent des régressions, il est fondamental de perpétuer la mémoire et l’histoire de la Résistance et de ses valeurs. N’oublions pas que la mémoire se conjugue toujours au présent !


retour au sommaire

Madame Corazzini présente le rapport d'activités:

 

  • Travail mémoriel
  • Perfectionnement du site et enrichissement
  • Le point sur le travail filmique de Monsieur Fabbiani
  • Ouvertures, contacts extérieurs

Travail mémoriel
Je précise que ce travail se fait avec les élèves du lycée encadrés par leurs professeurs. Les élèves sont non seulement associés mais aussi acteurs voire organisateurs; c’est pour nous essentiel dans la vie de cette association refondée, puisque cette démarche renvoie à l’esprit premier de la Résistance dans ce lycée,  un engagement des élèves.


Participation, organisation de 4 cérémonies

1. Le 9 septembre 2017 à Nantua notre association et le lycée étaient représentés à la cérémonie de passation du drapeau des communes médaillées de la Résistance (voir site pour détail et photos). Des élèves ont porté le drapeau du lycée. Cette participation a montré que l’association entre " la Résistance au lycée Lalande" et celle des communes médaillées est maintenant bien concrétisée. Nous tenons d’ailleurs à remercier les organisateurs nantuatiens pour l’accueil qu’ils nous ont réservé. A cette cérémonie, monsieur Jean Marinet a assisté en personne et s’est volontiers prêté aux questions posées par les élèves; malheureusement pour nous et pour lui, c’était sa dernière participation puisque il est décédé le 21 octobre 2017.
Le même jour, le musée de Résistance de Nantua réhabilité était inauguré.
Il consacre maintenant une salle entière à la Résistance au lycée Lalande, ce qui n’existait pas dans l’ancienne présentation du musée, de façon aussi explicite.

2. Le 10 novembre: organisation par les élèves du lycée (classe de 1ère, terminale, et quelques secondes) encadrés par madame Beneton et monsieur Maitre de la cérémonie mémorielle annuelle autour des deux guerres. Cette cérémonie dépasse le cadre du lycée, puisqu'y sont présents des représentants de l’Etat, de l’autorité militaire, des élus, monsieur Blanchetier secrétaire général de l’association des communes médaillées de la Résistance, sans compter que, depuis notre association aux communes médaillées, nous recevons aussi les maires des communes médaillées du département: Meximieux, Nantua et Oyonnax. Rappelons que cette commémoration est maintenant intégrée dans le calendrier de l’association des communes médaillées.
Le 10 novembre 2017 était présent, à titre exceptionnel, monsieur Lionel Boucher,  secrétaire de la commission nationale de la médaille de la Résistance française, en vue de la préparation de la cérémonie du 9 février 2018.

                 
3. Le 9 février invitation au 75ème anniversaire de la fondation de la médaille de la Résistance à Paris. L’association y était représentée par sa présidente accompagnée du trésorier et de la secrétaire; le lycée, par Monsieur Schmitt, proviseur, accompagné par une délégation de 11 élèves encadrés par madame Beneton et monsieur Maitre, professeurs d’histoire. Cette délégation a été présente à l’ensemble de la cérémonie qui se tenait aux Invalides et s’est terminée par le ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe. Les élèves du lycée ont bien sûr porté drapeaux et médaille, et Axelle Pierre, ancienne élève, membre de notre association, spécialement venue d’Irlande, a entonné la Marseillaise, puis le chant des Partisans si cher à Jean Marinet. (voir photos et vidéos; merci à la maman d’Axelle qui a fait les vidéos).
Nous remercions particulièrement monsieur Schmitt, proviseur du lycée et madame Laurin, intendante, ainsi que le service départemental des anciens combattants (monsieur Boisson), qui ont permis ce déplacement en donnant autorisation et subsides.


4. Pour clôturer ces activités mémorielles, le lycée a participé toujours avec la même équipe d’élèves aux cérémonies du 8 mai 2018 organisées par la ville de Bourg en Bresse devant le monument aux morts.


A travers ces différentes participations, nous voyons toute la pertinence de notre rapprochement avec l’association des communes médaillées de la Résistance. Je voudrais ici rappeler que ce rapprochement est une idée de Jean Marinet qui souhaitait que le travail de mémoire, les valeurs transmises, soient poursuivis au-delà de l'existence des Résistants et qu’il fallait, pour poursuivre ce travail, se rapprocher d’une organisation plus vaste.

 


Perfectionnement du site et enrichissement
Madame Joëlle Trichard, administratrice du site, prend la parole :
« Fréquentation du site: il est intéressant de voir que la fréquentation du site augmente lorsqu’un événement est signalé sur facebook.
Les travaux sur le site se poursuivent:
travail de correction, de peaufinage de la mise en page; aération des témoignages pour faciliter la consultation, on pense en particulier aux jeunes qui risquent d’être rebutés par des textes trop longs.
      Actuellement, mise en chapitres du parcours individuel de François-Yves Guillin (une quarantaine de pages)
      Il faut aussi prévoir la numérisation des conférences, le traitement des rushes non encore vus, des témoignages enregistrés, le montage de certaines cérémonies du 11 novembre au lycée qui ont été filmées.
Enrichissement du site
A été mis en ligne le travail de Denis Page portant sur son oncle Roger Page, ancien élève du lycée engagé dans la Résistance, déporté à Mauthausen et décédé le 5 juillet 45 âgé de 21 ans. Ce travail a consisté à réunir des archives familiales permettant de retracer son parcours.
Helen Cotterill, ancienne lectrice anglaise au lycée, nous a envoyé son travail sur la Résistance au lycée Lalande; nous lui avons proposé de mettre cette étude en ligne (document en anglais).
Ont aussi été intégrés des documents complémentaires sur l’itinéraire de Jean Marinet: remise de légion d’honneur, sortie du livre de Sandy et Claire Thibaudault « Itinéraire d’un enfant de Bellegarde, la vie de Jean Marinet », décès de Jean Marinet. 

 


Le point sur le travail filmique de monsieur Fabbiani
Monsieur Fabbiani a déjà terminé deux volets d’un triptyque, l’un est le portrait de Pierre Figuet, l’autre celui de Jean Marinet. Monsieur Fabbiani s’est engagé à terminer le dernier volet plus général sur le lycée Lalande pour la cérémonie du 11 novembre au lycée 2018.
Le fil conducteur des deux premiers volets consiste à aborder de façon précise l’hétérogénéité des formes de l’engagement (voir les parcours de Jean Marinet et de Pierre Figuet), et la différence dans la manière d’aborder l’organisation de la Résistance.
Le but du troisième volet est de montrer la logique de constitution de cette organisation au lycée, son déploiement.
Enfin pour l’ensemble du triptyque, il organise des circulations entre parcours individuels et Histoire.
Ce travail n’est pas seulement destiné aux élèves de Bourg; il a vocation à s’adresser à un public de lycéens, voire à un public plus large. Le parcours de Jean sera présenté à Bellegarde à l’automne. Celui de Pierre à Arbent, et si possibilité dans son département de résidence, l’Aveyron.
Monsieur Fabbiani attend de l’association  une certaine promotion de son film et surtout que le site internet soit le relai de la diffusion de son travail.

Ouverture, contacts extérieurs

1. Avec "le réseau Mathilde" 

L’an dernier déjà nous avions répondu favorablement à l’invitation du réseau Mathilde qui travaille sur la mémoire de la Résistance en Rhône-Alpes. Cette association nous invite régulièrement à participer à ses activités : conférence, débats ou sortie sur le terrain. C’est l’occasion d’échanger et d’enrichir notre travail mémoriel (soirée spéciale Paul Touvier en avril après la mise en ligne de l’ouvrage de Claude Moniquet intitulé Paul Touvier ; mardi 12 juin à Lyon, conférence sur "la situation des Juifs à Lyon de 40 à 44" par madame Sylvie Altar. Le 1er juillet, nous sommes invités à une sortie mémorielle au plateau des Glières).

2. Avec l'association des "Amis du musée de Nantua"

Le 28 février 2018, nous avons été conviés par l’association des "Amis du musée de Nantua", dirigée par Pierre Mercier, fils de Emile Mercier ( lequel reçut du général Delestraint la mission d’organiser l’Armée Secrète sur le secteur de Nantua; il fut fusillé le 14 décembre 43). La réflexion a porté sur la possibilité d’un rapprochement entre les associations mémorielles.


Ce que monsieur Mercier a proposé :
· L’idée d’un portail internet commun
· L’idée d’une entité, fédération qui réunisse  l’ensemble des associations d’anciens combattants de l’Ain sachant que chaque association membre garderait son identité.
 Cette suggestion est chère à monsieur Boisson parce qu’il y voit l’occasion de peser plus lourd face à des élus, notamment de plus en plus jeunes, qui n’ont pas connu la guerre.
Le principe d’une seconde réunion a été retenu; celle-ci se tiendra au mois d’octobre.


L’assemblée générale réunie a ensuite débattu de ces propositions.
Il y a eu convergence de points de vue sur l’idée d’un portail internet commun.
Monsieur Lenhert précise que le premier postulat à retenir est l’indépendance de chaque association.
Mesdames Beneton, Trichard et Serfati (professeurs d’histoire) sont intervenues pour dire qu'il ne fallait pas confondre ancien combattant et ancien résistant et que l’association « la Résistance au lycée Lalande » ne pouvait pas figurer sous la bannière d’une fédération d’anciens combattants. Par ailleurs, comment pourrait-on gérer la diversité de ces identités? Tout le monde est d'accord pour penser qu'il faut garder le sens de la Mémoire qui distingue la Résistance de la guerre d’Indochine  ou celle d’Algérie.
Monsieur le proviseur a défendu l’intérêt d’une structure souple qui permettrait de croiser les regards.


3. Avec l’amicale de Neuengamme

Cette amicale a été constituée en 1945 à Paris par les anciens déportés (11000 déportés français). L'amicale se félicite du travail effectué par notre association et a réactualisé, sur son site, du lien vers le site du pèlerinage 2007, réalisé par deux élèves du lycée, accompagnés de Mme Trichard.

4. Avec le collège Xavier Bichat de Nantua

Nous avons été sollicités dans le cadre de son club video animé par le principal, monsieur Bonneville, dans le cadre d'un projet du collège consacré à la Mémoire de la Résistance. Au printemps, Joëlle Trichard s’est prêtée à une interview des élèves sur le thème de l’engagement résistant au lycée Lalande.

retour au sommaire

Le rapport financier est présenté par monsieur Page

 

 bilan financier 2017 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les bilans moral, d’activités et financier sont proposés au vote et acceptés successivement à l’unanimité.

retour au sommaire


Projets
1.  Avec la base aérienne d’Ambérieu

La base militaire aérienne d'Ambérieu, par l’intermédiaire de monsieur Lehnert, a sollicité madame Trichard pour une présentation de la Résistance  au lycée Lalande. La date de la conférence a été fixée au 24 novembre 2018.


2. Conférence

Lors de la cérémonie du 27 mai 2017, journée nationale de la Résistance, Joëlle Trichard a particulièrement remarqué le discours du Général Bachelet, prononcé au pied du monument de Cerdon. Le général Bachelet a été président de l’association des Glières pour la mémoire de la Résistance.
Depuis nous avons établi un contact et demandé qu’il intervienne à Bourg. Cela sera possible en partenariat entre notre association et l’association de la Libre pensée dans l’Ain. Pour l’instant, nous avons l’accord de principe du général et nous espérons pouvoir programmer cette intervention en 2019. Il interviendrait sur Sarajevo dont il a commandé le secteur dans le cadre de la force PRONU, en ex-Yougoslavie en 1995 (voir le livre de Jean René Bachelet : Sarajevo1995 mission impossible, Riveneuve editions), en montrant en quoi ce conflit est révélateur des enjeux actuels.
Plusieurs questions sont posées par rapport à ce projet :
Pourquoi ne pas le faire venir au lycée? Utiliser la chapelle? Pourquoi ne pas faire participer des élèves? Quels élèves? Quel jour choisir de façon à permettre à un public scolaire de participer?
Monsieur Huteau, membre des Amis de la Chapelle du lycée Lalande, pense que la chapelle pourrait être mise à notre disposition. Les travaux de restauration sont en cours d’achèvement. La salle permettrait d’accueillir 200 personnes, dont des élèves.

3. Demande de subventions

Madame Marinet nous engage à demander une subvention départementale ; elle serait soutenue par Monsieur Larmanjat, conseiller départemental du canton de Bellegarde. Un dossier sera préparé lors de la prochaine réunion de bureau fin août. Autres sources de subventions?  


4. Avec le lycée

Madame Fontaine, professeur d’histoire au lycée a pris contact avec notre association. Elle prévoit un projet en résonnance avec le sujet du concours de la Résistance proposé pour l’année 2019: "Répression et déportation en France et en Europe pendant la seconde guerre : espaces et histoire".
Madame Fontaine  propose à des élèves de 1ère de recenser les plaques mémorielles relatives à la seconde guerre accrochées dans les rues de Bourg. Ce travail permettrait d’organiser sous forme de rallye un parcours mémoriel pour les élèves de collège.

Projets de madame Beneton et de monsieur Maitre: un voyage scolaire en Lorraine associant les deux guerres et la  participation au concours de la Résistance.

Préparation par les élèves engagés dans les projets de la commémoration annuelle autour du onze novembre. La date serait fixée au 9 novembre, ou éventuellement au 12 pour permettre l'invitation du général Baptiste, en charge de l'Ordre de la Libération.

Les questions qui se posent: organiser à nouveau cette cérémonie dans la cour d'honneur? Sonorisation?


5.  Demande de Michel Neyroud

Michel Neyroud propose de tirer en grand format la photo de la classe de première de 1942-43; cette photo serait placée dans le lycée. Droit à l’image, photo dans le domaine public, c’est au lycée de décider. Monsieur Schmitt, proviseur, n’y est pas favorable.


6.  Renouvellement du bureau

Annie Marinet est proposée comme vice-présidente en remplacement de son mari. Elle n'y est pas favorable.


7.  Avec l'association des communes médaillées de la Résistance

Comme chaque  année, il y aura transmission du drapeau; cette année, Nantua passe le drapeau à Nouméa, le 14 juillet.
Après Nouméa, le drapeau reviendra dans l'Ain, à Oyonnax

La séance est levée vers 17h.

retour au sommaire